L' Opéra du Samedi le Metropolitain à la radio du Québec by La Rochelle Real

By La Rochelle Real

Show description

Read or Download L' Opéra du Samedi le Metropolitain à la radio du Québec PDF

Best electronics: radio books

ADSL,VDSL and multicarrier modulation

The cutting-edge of multicarrier modulation for the transmission of high-speed facts With DSL know-how poised to supply the quickest technique of net entry for future years, there's a turning out to be want for useful info on working xDSL providers over latest cell traces. Communications professional John Bingham attracts on 3 a long time of intimate involvement with facts transmission examine to supply an entire advisor to the cutting-edge and destiny course of multicarrier modulation (MCM)-one of the major equipment for high-speed facts transmission this present day.

3D Integration for NoC-based SoC Architectures

Again conceal replica sequence: built-in Circuits and structures 3D-Integration for NoC-based SoC Architectures via: (Editors) Abbas Sheibanyrad Frédéric Petrot Axel Janstch This publication investigates at the gives you, demanding situations, and recommendations for the 3D Integration (vertically stacking) of embedded platforms attached through a community on a chip.

Radioactive Waste Management 2000: Challenges, Solutions and Opportunities (Imeche Event Publications)

The papers during this quantity were written and taken jointly via a gaggle of specialists, each one of whom offers with radioactive waste administration each day, in addition to having the deep wisdom and point of craftsmanship that basically insiders can in attaining. subject matters coated the following comprise: therapy concerns; waste mangement perform; shipping and garage; and setting and rules.

Extra info for L' Opéra du Samedi le Metropolitain à la radio du Québec

Example text

L’annonce inattendue de Dupont 36 L’opéra « irradié » comme directeur des programmes dans la province de Québec ne se fait pas sans bruit et, comme l’explicite Le Devoir du 17 décembre 1932, « n’a pas l’heur de plaire à tout le monde. Le Devoir puis le Soleil et le Canada protestent. C’est, disent-ils tous trois, un artiste doué de profondes connaissances musicales et d’une vaste culture générale qu’il eût fallu à ce poste et non un technicien de la radio ». Ces critiques étaient loin de comprendre que Dupont, à la radio privée de CKAC, avait eu la main heureuse en créant des émissions de type « service public », dont une émission musicale aussi prestigieuse et aimée que celle des concerts de la Philharmonique de New York.

La présence de ces diffusions, sur deux postes montréalais plutôt qu’un (« vaut mieux deux fois que pas du tout », affirmait Thomas Archer sur un ton ironique), permet à Marcel Valois, dans La Presse du 2 janvier 1937, de louanger la portée éducative de la radio, parce qu’elle a formé plein de mélomanes aguerris et cultivés « par cet enseignement musical ainsi jeté aux quatre vents ». Le critique conclut : Puisque c’est la saison des souhaits et que tout le monde en fait, émettons donc le vœu qu’au cours de 1937 plus de gens s’abreuvent à cette fontaine sonore qui chante tout le jour dans nos maisons, et dont le clair jaillissement ne craint ni la sécheresse ni la froidure.

En dépit du fait qu’on trouve à cette industrie sonore encore bien des défauts techniques, par exemple que les voix des chanteurs d’opéra ne sont pas toutes radiogéniques et devraient s’inspirer de l’art des crooners, en dépit du fait que seulement 35 % d’un orchestre soit audible 10, certains critiques sont aux anges. Thomas Archer, du quotidien The Gazette, l’un des plus fins analystes du médium radio, est enchanté que la musique y tisse son lien d’intimité avec l’auditeur, ce qui est impensable au concert ou au théâtre 11.

Download PDF sample

Rated 4.31 of 5 – based on 20 votes